La biométrie faciale 3D contre le vol de données

Le thème de la cybersécurité est plus que jamais d’actualité. Des événements

comme la pandémie ou la situation géopolitique mondiale font que la criminalité

classique s’est déplacée en ligne. Les victimes peuvent être des particuliers, mais aussi des entreprises, notamment des PME. Pour protéger les données sensibles,

l’entreprise lausannoise OneVisage SA propose une solution d’authentification

numérique basée sur la biométrie faciale 3D.


Article par la revue Sécurité et Environnement n°2-2022


En 2021, les Suisses ont particulièrement été touchés par des cyberattaques. Plus de 21 000 incidents ont été signalés au Centre national pour la cybersécurité (NCSC). C’est plus du double qu’en 2020. Les entreprises sont particulièrement visées. En effet, selon une étude de Check Point, un fournisseur mondial de services de sécurité informatique, les cyberattaques augmentent davantage dans notre pays que dans le monde. Ainsi, le nombre de cyber-attaques contre les réseaux IT d’entreprises a augmenté de 65 % en 2021 par rapport à 2020. Pour Christophe Remillet, PDG d’OneVisage SA, cette situation n’est

pas rassurante : « La valeur des données régit notre monde numérique. Toute donnée

est par nature sensible, sa compromission pouvant avoir un impact sérieux sur une entreprise ou un individu et mener à la faillite ou au licenciement ».




Lire la suite de l'article: https://www.polymedia.ch/fr/la-revue-securite-environnement-n-2-2022-est-disponible/

5 views0 comments