La cybersécurité est devenue un point central des réflexions quand on est à la tête d’une entreprise ou responsable de la protection de ses données, incluant bien sûr celles de ses clients. Comment donner un accès sécurisé aux ayant droits en associant un niveau de sécurité maximal et une expérience utilisateur positive ?

C’est sur ce créneau là que se positionne OneVisage. Destinée à protéger les données de valeurs, OneVisage est l’un des rares fournisseurs de solutions d’authentification numérique basé sur la 3D qui aide les grands intégrateurs en cybersécurité, services financiers et gestion de l’identité à lutter contre le vol de données personnelles, grâce à ses solutions 3D et biométriques, techniquement sophistiquées, mais qui restent simples à utiliser pour « l’End User ».

OneVisage propose une solution d’authentification forte et agnostique

OneVisage a une conviction. La démarche de sécurité doit être au service de l’utilisateur, pour protéger l’accès à ses données, mais aussi pour garantir son indépendance, vis à vis des plateformes qui collectent déjà à son sujet de très nombreuses datas. On reconnait ici en filigrane les profils d’acteurs comme Facebook ou d’Amazon. Avec cette vision OneVisage a développé un SDK de premier plan, une plate-forme d’authentification offrant une sécurité optimale pour la protection des données ou des actifs sensibles. La cible principale sont les intégrateurs qui pourront indépendamment des solutions développées par les GAFAM proposer à leurs propres clients des solutions ultra sécurisées tout en restant simples à utiliser et assez ludiques.

One Visage - authentification

Cybersécurité et données de valeurs

Bien sûr, vous pourrez louer une trottinette sur les trottoirs de la ville sans avoir besoin de vous authentifier avec un système 3D comme celui proposé par OneVisage. La startup Suisse a développé ce système d’authentification forte pour protéger les données sensibles, celles qui ont de la valeur. Ses solutions d’authentification sont destinées à sécuriser toutes les transactions de valeur moyenne à haute, protéger les données confidentielles ou les actifs de valeur en éliminant le vol d’identité et la contrefaçon. On pense en premier à tout ce qui est transactionnel bien au delà de la valeur d’une place de cinéma, au monde financier, à la cybersécurité, à la santé, à la gestion d’identité numérique. Cette solution universelle, supportée par Android, iOS, Windows, Linux, nommée « Premier ID » s’adresse à une clientèle d’intégrateurs car les kits SDK sont indépendants de la plate-forme et du matériel. Ils ont été conçus pour une protection et une confidentialité complètes des données, permettant ainsi aux fournisseurs de services numériques d’obtenir la conformité GDPR et PSD2.

Ces solutions d’authentification sont basée sur un principe de multi-facteurs (MFA) qui intègre sur la base de la 3D, plusieurs actions. En premier, le choix dans un univers 3D d’un ou plusieurs points particuliers qui permet au client de s’authentifier. La validation de ce ou ces points personnels se fait avec de la biométrie (empreinte digitale). La possibilité d’utiliser la reconnaissance faciale plus poussée que la 2D utilisée couramment de nos jours (sauf pour Apple dont le FaceID correspond à de la 3D, mais c’est un GAFAM ;)) peut s’ajouter si l’entreprise souhaite l’intégrer dans le processus d’authentification. On sait qu’en Europe cet usage n’est pas encore parfaitement entré dans les usages. Toute la démarche d’authentification se déroule sur le mobile. Christophe Remillet, CEO de One Visage, m’a fait une petite démo lors du dernier VivaTech ou la start-up tenait hautement le flambeau de l’innovation sur le Pavillon Suisse.

Lire la suite de l’article: https://swisslicon-valley.ch/one-visage-lauthentification-forte-qui-balaye-les-mots-de-passe/